Salade d’oranges

En ce moment nous avons de bonnes oranges calédoniennes bien juteuses. C’est le moment pour cette recette « marocaine ».

Recette

Pour deux personnes, peler 5 oranges à vif en récupérant le jus autant que possible. Mettre les suprêmes dans une jatte en faisant bien attention d’enlever les pépins.  

Ajoutez de la menthe fraîche coupée et de la cannelle. Je ne rajoute pas de sucre car les oranges sont suffisamment sucrées comme cela. Remuez doucement et mettre dans deux coupes. Réservez au réfrigérateur.

De la sauge dans mon jardin…

…Éloigne le médecin. Dicton provençale que j’expérimente aujourd’hui. Voilà ma cueillette à faire sécher.  Ensuite je garderai les feuilles dans un bocal en verre pour l’utiliser en médicament maison.
Cette plante aromatique renferme en effet une huile essentielle dont les vertus bienfaitrices sont nombreuses. La sauge possède par exemple des propriétés antispasmodiques et stimulantes : c’est une précieuse alliée contre les déprimes passagères. Mentholée ou citronnée selon les espèces, elle parvient également à stimuler le système digestif.

Riche en oestrogènes (hormones féminines), elle permet de réguler une transpiration excessive. Cette action antisudorifique a été démontrée par des études datant des années 30. Aujourd’hui, on préconise son infusion pour résoudre les désordres dus à la ménopause (les bouffées de chaleur en particulier).

Par ailleurs, la sauge s’avère très efficace pour calmer les inflammations des muqueuses de la bouche, du nez et de la gorge ainsi que les infections des voies respiratoires. Inhalation et gargarisme permettent de bénéficier de ces actions antiseptiques. Enfin, associée à la rhubarbe, elle permet de combattre l’herpès labial. Selon une recherche publiée en 2001, une pommade contenant des extraits de sauge et de rhubarbe se révèle aussi efficace que le médicament conventionnel à base d’acyclovir.

Choisissez-la bien fraîche d’une jolie couleur. S’il est préférable de la récolter avant sa floraison, il est toutefois possible de la cueillir tout au long de l’année.

Conservez-la dans un verre d’eau lorsqu’elle est fraîche. Vous pouvez la faire sécher, suspendue la tête en bas dans une pièce sombre et aérée. Elle se garde alors dans un bocal hermétique, à l’abri de la lumière.

Consommez-la de préférence séchée car ce sont des feuilles sèches que se dégagent les arômes les plus marqués.
En cuisine c’est un excellent stimulant de la digestion.

Voici ma cueillette :

image

J’ai fait le même chose avec les feuilles de menthe de mon jardin

image

Il ne reste plus qu’attendre que ça sèche et avec la chaleur qu’il fait cela ne devrait pas être long !

La peau des oranges bio

Ces jours derniers j’ai trouvé de jolies oranges provenant de la Dumbéa. Après les avoir soigneusement lavées, j’ai découpé la peau de chaque orange en rond sans la casser

20140103-202047.jpg

Et j’ ai mis les peaux à sécher sur la grille de la porte de la cuisine en plein soleil.

20140103-202232.jpg

Quand elles seront bien sèches, je les mettrai dans un bocal en verre pour les conserver. Je les utilises pour aromatiser mes riz au lait, j’en mets aussi un peu dans les tajines et tous les plats en sauce qui ont besoin d’être relevés en saveurs exotiques.

20140103-202606.jpg

Les oranges, je les ai utilisées pour en faire une délicieuse salade d’orange bien agréable après les agapes des fêtes de fin d’année :-))))

Feuilleté d’aubergines

J’ai mis au point cette petite recette en m’inspirant d’un plat présenté dans l’émission « un dîner presque parfait » sur M6. Je l’ai adapté avec du Philadelphia, fromage Australien ou peut être Américain, je ne sais plus, mais que nous utilisons souvent ici à la place du fromage blanc. À vous de voir et de l’adapter à votre sauce, mais pour ceux qui aiment les aubergines grillées, c’est un vrai régal !

20130520-195044.jpg

Temps de cuisson : 5 mn de chaque côté.
Ingrédients
2 belles aubergines soigneusement brossées
Huile d’olive
250 g de Philadelphia
Sel, poivre
Épices (4 épices, piment de Cayenne… au choix).
Ciboulette coupée

Préparation
Commencez par bien brosser les 2 aubergines sous l’eau. Coupez-les en tranches de 1 cm et les étaler dans un grand plat au four, sur une feuille sulfurisée.
Badigeonnez chaque tranche avec un peu d.huile d’olive et passez au four chaud, position gril. Après 5 mn, sortez et retournez chaque tranche et repassez au four pour griller l’autre côté pour 5 mn encore.
Sortez du four et salez. Laissez refroidir.
Dressez vos aubergines (4 tranches pour chaque feuilleté) en les tartinant de fromage préalablement fouetté avec le sel, le poivre, les épices et la ciboulette.
Présentez à température ambiante ou froid, à votre convenance.

Champignons de Paris à Nouméa

 

Nous savions qu’une nouvelle “champignonnière” s’était ouverte à Nondoué, sur la commune de Dumbéa. Cet après-midi nous y sommes allées, ma sœur et moi, histoire de voir comment avait poussé cette toute nouvelle structure. Le journal local en avait parlé  en ces termes :

Jean-Marcel et Sonia Siu se sont lancés dans la culture de champignons de Paris. Un projet préparé minutieusement depuis quatre ans mais qui se heurte désormais aux difficultés du marché. Le défi est à la hauteur de la motivation de ces producteurs calédoniens.

Après une petite promenade tranquille en ce début d’après-midi sur la route qui mène à Dumbéa, nous avons trouvé facilement le lieu bien indiqué grâce à plusieurs panneaux. Nous nous sommes garés face à un dock tout de vert vêtu. Quelques toutous débonnaires sont venus à notre rencontre.  L’accueil chaleureux que l’on y a trouvé a fait toute la différence et le charme de cet endroit.

Une dame nous a bien gentiment ouverte l’une des pièces climatisées où poussent les champignons et nous avons pu découvrir un endroit étonnant.

 

DSCN1028 Copie de DSCN1022

La température est de 23 degrés dans les cellules où sont élevés ces petits champignons qui grandissent à vue d’œil, dixit le monsieur en jaune :-)))

Copie de DSCN1023  DSCN1025

Sur les conseils de notre hôtesse, nous avons même pu goûter à un champignon cru  !

DSCN1026 DSCN1027

Nous sommes reparties avec chacune un kilo de beaux champignons bien blancs à 1.600 F.CFP le kilo. Prix très raisonnable par rapport à ce que l’on trouve sur les étals des supermarchés de la place.

Ce soir, j’ai donc préparé une bonne salade de champignons crus avec huile d’olives, citron, sel, poivre et persil.

champi

Pour accompagner une viande c’est un vrai délice !

Nous retournerons régulièrement là-bas, acheter nos champignons de Nouméa !

Foie gras aux letchis

 

image50

Ingrédients :

Un foie gras entier et cru ;

Une quinzaine de letchis frais à éplucher et à dénoyauter ;

3 cuillères à soupe de cognac ;

sel, poivre ;

Préparation :

Préparez le bain-marie. Mettre un plat en verre avec de l’eau chaude dans le four, le thermostat à 200°.

Dénervez le foie gras délicatement, sans trop l’écraser. Dans une terrine en verre, mettre la moitié des letchis au fond de la terrine. Disposez une partie du foie gras dessus, puis remettez le reste de letchis et encore le reste du foie gras. Mouillez avec le cognac, salée et poivré à votre convenance (ce foie gras mérite d’être bien poivré et salé pour équilibré le goût sucré des letchis).

Mettre le couvercle de la terrine en place et déposez-la dans votre plat en verre qui va servir de bain-marie. Laissez cuire une demi-heure puis éteignez le four et laissez refroidir dehors. Un fois bien refroidi, conservez ce foie gras au réfrigérateur.

Délice assuré !

Mon pain sans façon

Quand j’ai la flemme de sortir de chez moi pour aller chercher le pain (cela m’arrive assez souvent), et si je m’y prends assez tôt (vers les huit heures du matin) je mélange un peu de farine avec deux sachets de levure pour pain, un cuillérée de sel fin et d’un peu d’eau chaude et je pétris un peu (pas trop) jusqu’à en faire une boule qui se détache bien. Je laisse reposer une heure ce qui nous ramène à neuf heures.

La pate à bien lever alors je la découpe en petits pâtons assez grossiers et j’enfourne pour une demi-heure à trois quart d’heure selon la grosseur de mon pain. Et à midi, nous avons donc un bon pain frais fait maison. Rien d’extraordinaire, mais assez plaisant tout de même, ne serait-ce que de se dire que “c’est moi qui l’ai fait !” ….

 

marquise 016 marquise 015