Ensemble cuisine pour Anya

Encore un après-midi fructueux. Quand j’ai une idée derrière la tête, je fonce de suite. C’est mon caractère. Comme j’ai Anya ma petite-fille, mercredi après midi, j’ai l’intention de lui apprendre à faire des « merveilles ».

Je lui ai donc confectionné une toque et son tablier. J’ai utilisé pour cela un patch que j’avais fait depuis déjà un bon moment. Je n’ai pas hésité une seconde à couper dedans. Autant qu’il serve à quelque chose. Une petite broderie toute simple avec ma machine « Chef Anya »

Et voilà le travail. Un peu mal au dos mais tellement contente lorsque je vais voir ses petits yeux heureuse 🙂

Il fait trop chaud…

Température torride en ce moment. L’eau de la piscine est à 30 degré. Climatiseur et ventilateur marchent à fond.

Je me mets au frais devant la télé et ma couture. J’ai cousu deux petits shorts pour ma petite fille. Pratique et léger, ce sont les vêtements phare de cette saison, chaude, pluvieuse et orageuse, accompagné d’un simple petit teeshirt. J’ai pris le patron en le recopiant sur l’un de ses shorts sur du papier journal tout simplement.

J’y ai ajouté des petits rubans pour qu’elle puisse trouvé facilement le devant des shorts. j’ai pris plaisir à coudre pour elle 😁

Mon nouvel atelier…

J’ai terminé de déménager mon atelier de couture en bas, dans le studio terminé. Je suis plutôt à l’aise car il y a de l’espace. Par contre, j’en ai plein les jambes de monter et descendre les escaliers.

Aujourd’hui, petite cousette, j’ai enfin investi la pièce en cousant un nouveau Memory pour Anya. Des carrés de 10×10 cm qui font finis 8×8. Une demi douzaine de tissus différents pour qu’elle trouve les pairs.

Atelier de couture
Memory

Et puis trop fière de moi car j’ai admirablement réussi à réenfiler ma surjeteuse qui après avoir dormi deux ans dans un placard, marche très bien 😊 Youpi car j’en doutais 🤪

Masque anti virus

Cet après midi est consacré à la confection de quelques masques pour les personnes de mon entourage qui m’en ont fait la demande.

Du joli tissu pour l’extérieur, un molleton double pour l’intérieur et un peu d’élastique. Voilà des masques que je destine en premier lieu aux personnes âgées qui sont les plus vulnérables.

Balles de préhension…

Pas une mais deux balles dites de Montessori pour deux nourrissons qui viennent de voir le jour. Elsa et Nolan n’ont que deux semaines mais ont reçu chacun leur petite balle qu’ils agripperont bientôt avec leurs petites menottes.

Pour l’instant ils sont encore trop petits mais ça grandit si vite à cet âge qu’il n’est jamais trop tôt pour bien faire.

J’ai donc oeuvré en simultané, coupé, cousu et assemblé pour que les petites balles en tissus soient prêtes en même temps.

Bienvenue dans notre petit monde Elsa et Nolan !

Des cœurs, toujours des cœurs…

Quand je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts, je fais des cœurs. Je pioche dans mes tissus blancs et bleus et à l’aide d’un gabarit, je coupe des doubles cœurs que je réunis avec une couture main, je remplie d’ouate et je prends soin d’y ajouter un lien au milieu. Ensuite je ferme la petite fente et je rempli mon panier. C’est joli et orné un coin de ma salle à manger.

Filet écologique…

Mes poches à légumes pour remplacer les sacs plastiques que j’utilise habituellement. Faites dans du tissu filet récupéré et de la ficelle, à moi le marché. Il va peut être falloir que je m’en fasse d’autres 🤔