Vacances infernales – 54 –


C’est encore la sonnerie du téléphone qui la sortie de sa torpeur. La chaleur l’avait terrassée comme rarement cela lui arrivait.  Son premier sentiment fut celui de l’agacement.  Encore une erreur ou bien un acte de malveillance. Elle fut tentée de laisser la sonnerie mais l’éventualité que son enfant se réveille brutalement la fit se précipiter vers l’appareil.  En même temps,  une forte odeur de brûlé la mit en alerte.

image

2 réflexions sur “Vacances infernales – 54 –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s