Vacances infernales – 49 –


Un fracas épouvantable retentit et la table basse en verre éclata en mille morceaux. Il les avait raté. A ce moment, Bruno apparut à la porte vitrée. D’un coup d’oeil, il évalua la situation, attrapa Chloé par le bras et l’entraina avec lui. Victor les poursuivit dans la salle-à-manger. Pour couvrir leur fuite, Bruno attrapa une chaise et la lança à la tête du poursuivant qui trébucha sous le choc et en lâcha son tisonnier. Ils en profitèrent pour sortir de la maison, coururent jusqu’au portail et rejoignirent la moto. L’enfant, installé entre eux contre sa mère, Bruno démarra le moteur et ils prirent la route. A présent, l’enfant pleurait et Chloé cherchait comment l’apaiser.
– On va au commissariat, indiqua Bruno en tournant légèrement la tête vers une Chloé encore sous le coup de la bagarre.
Ils n’étaient pas suivi et purent se garer sous le porche du commissariat où ils déposèrent une main-courante. Chloé apaisa l’enfant en le nourrissant et une brigade partit pour appréhender son mari.
Elle était soulagé d’avoir retrouvé Thomas et d’en sortir indemne. Elle avait craint pour sa vie mais encore plus pour elle de son fils car Victor n’avait pas hésité et essayé de les blesser ou tuer tous les deux. Rétrospectivement, elle se mit à trembler sur les conséquences qu’auraient pu avoir son intervention et d’ailleurs elle s’était fait copieusement réprimander par l’inspecteur alors qu’elle aurait pu simplement les avertir…

20140122-043304.jpg

Une réflexion sur “Vacances infernales – 49 –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s