Vacances infernales – 43 –


Ce matin là, c’était un samedi, Chloé fit la grasse matinée. Le petit Thomas avait décidé de dormir lui aussi après une tétée très matinale. Dans son demi-sommeil, les bruits de la campagne environnante lui parvenaient, feutrés, par la fenêtre à demi ouverte. Une brise toute douce faisait ondoyer les rideaux soyeux. Dans la pièce d’à côté, elle pouvait percevoir les demi-soupirs de l’enfant qui bougeait quelquefois sous l’effet de ses rêves. Détendue, elle se rendormit doucement.
Ce sont les pétarades de la moto de Bruno qui finit par la réveiller en sursaut. Elle se redressa sur son séant et consulta sa montre. Il était déjà onze heure et demie et il lui fallut une bonne minute avant de comprendre où elle était. Elle sauta au bas de son lit, enfila un long tee-shirt sur ses sous-vêtements et observa son visage dans le miroir de l’armoire. Il était marqué par son profond sommeil. Elle passa une main dans ses cheveux pour les replacer comme il le fallait : « Mince alors, Bruno est déjà là » songea-t-elle ennuyée.
Elle passa dans la pièce à côté pour jeter un coup d’oeil à Thomas, étonnée qu’il ne l’ai pas réveillée plus tôt. Elle eut un coup au coeur lorsqu’elle aperçut le petit lit vide, sans vraiment comprendre ce qui se passait. D’une main vive, elle rejeta la couverture bleu pastel qui tourbillonnait à la tête du lit, passa ses mains sur le petit matelas vide et eut un gémissement, puis un cri :
– Thomas !
Elle regarda autour d’elle mais ne remarqua rien d’inhabituel et soudain comprit qu’on lui avait enlevé son bébé. Elle poussa un long hurlement qui fit frémir Bruno d’en bas et s’effondra.

20140112-101447.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s