Vacances infernales – 36 –


Le téléphone sonna longuement dans le vide.
– Il n’y a personne, fit Chloé d’une voix affolée.
Sandra l’observa dans le rétroviseur car son amie s’était allongée sur la banquette arrière. Elle grimaçait, prise par les douleurs qui devenaient de plus en plus vives.

L’absence de la sage-femme n’était pas prévu dans leurs calculs. Que faire ? Se demanda Sandra. Se rendre à la bastide où tout le nécessaire était prêt et les attendait ou bien rejoindre la plus proche clinique de la région qui se trouvait tout de même à plusieurs kilomètres de là ? Elle opta pour la bastide où elle installerait son amie au mieux afin de parer au plus pressé.

Au bout d’un petit moment, la voiture aborda un chemin de terre dans la pinède qui montait vers une belle et ancienne bâtisse. Chloé s’appliquait à respirer comme on le lui avait appris au cours des préparations prénatales. Son amie l’aida à descendre du véhicule et la guida à l’intérieur. Dans une grande salle préparée à l’avance, trônait une petite piscine chauffée. Sandra aida Chloé à se déshabiller et la fit entrer dans l’eau tiède pour attendre la délivrance dans le confort. Elle brancha les hauts-parleurs sur une musique douce et la prévint :
– Je vais à nouveau essayer de contacter Aurélie, elle ne doit pas être bien loin, elle savait que tu allais bientôt accoucher, ne t’inquiète pas !
Elle sortit avec son portable et recomposa le numéro de la sage-femme.

20131218-200443.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s