Vacances infernales – 35 –


Chapitre 8

Lorsqu’elle mit un premier pied au sol ce matin là, Chloé se sentait en pleine forme et elle entreprit d’astiquer le carré de fond en comble pendant que Sandra faisait la grasse matinée. A neuf heure trente, c’est l’odeur du café qui réveilla son amie, une odeur agréable qui lui chatouilla les narines. Chloé l’attendait avec le petit déjeuner disposé sur un plateau. C’est à cet instant précis qu’elle perdit les eaux. Elle n’avait rien senti venir, pas le moindre petit mal de ventre et au contraire, elle se sentait au plus fort de son énergie.
Elles sautèrent dans la navette avec la petite valise de vêtements prête depuis plusieurs jours et rejoignirent la voiture garée sur le port. Elles allaient rejoindre la bastide qui allait leur servir de foyer durant les premiers mois de l’enfant. Sur le trajet, Chloé appela la sage-femme qui l’accoucherait à domicile, comme prévu.

20131217-135839.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s