Vacances infernales – 33 –


Dès le départ du détective, Victor ressortit les clichés de l’enveloppe et les détailla soigneusement. Sur la première, on pouvait voir Chloé assise à l’avant du bateau, les cheveux au vent, une main sur son ventre gonflé. On aurait pu croire à un portrait tant la photographie était bien prise. Un mouvement de regret lui pinça le coeur. Il fit passer devant la deuxième photo. Là, les filles étaient ensembles. Visiblement, Sandra expliquait quelque chose à sa femme dont les traits reflétaient la perplexité. Sur le troisième cliché, apparemment pris à la sauvette, on pouvait apercevoir le bateau en entier. Le nom était visible, peint à l’avant. « La Tirade » était un voilier de cinq mètres, de style racé. On pouvait détecter la silhouette des deux filles, avec même en arrière plan, un coucher de soleil. « Ce détective a des talents réels de photographe » pensa Victor en sortant un papier dactylographié où figuraient les renseignements qu’il cherchait.

20131212-201301.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s