Vacances infernales – 20 –


Etait-ce raisonnable ? Elle n’en était pas totalement certaine mais Sandra avait su l’en persuader. Chloé lui avait souvent fait des confidences sur son couple et son amie lui avait ouvert peu à peu les yeux. Elle lui avait démontré que Victor prenait de l’ascendant sur elle et qu’elle n’était jamais libre de faire ce qu’elle voulait, ni d’aller là où elle voulait. Il ne lui lâchait jamais la bride et sa belle-famille encore moins. Depuis qu’elle avait rencontré son mari, il avait fait en sorte qu’elles se voient de moins en moins, Sandra et elle, jusqu’à pas du tout. Et pour ne pas le fâcher, elle avait dû ruser pour continuer malgré tout à la revoir. La sachant enceinte, Sandra lui avait fait part de ses craintes, qu’elles allaient se perdre de vue pour de bon et cela, Chloé ne pouvait pas l’envisager. Sandra avait été sa seule bouée de secours après le décès de sa mère à l’âge de ses huit ans d’une longue maladie et de son père qui à sa grande douleur, s’était tuer accidentellement deux mois auparavant dans un accident de voiture sans qu’il puisse un jour connaître son enfant.
Amies d’enfance, Sandra et Chloé avaient pour ainsi dire fusionné et elles avaient depuis peu décidé de vivre ensemble pour élever ce bébé à naître. Chloé échapperait ainsi aux violences psychologiques qu’elle subissait depuis son mariage.

20131125-182758.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s