Mon fauteuil à bascule en carton est terminé


Je me suis lancée à corps perdu dans la confection du fauteuil à bascule en carton de mes rêves. Après avoir consulté un bon moment le web et son contenu si riche, je n’ai pas trouvé ce que je voulais, alors j’ai réfléchi et j’ai sauté le pas.

Après une récupération de divers formes de carton et quelques dons (merci M. Vaquijot et merci à la secrétaire de mon docteur préféré, ainsi que mon mari qui est revenu avec un très très grand carton d’emballage d’un chauffe-eau qui est devenu la principale structure de mon fauteuil à bascule en carton).

20130508-102322.jpg

Après avoir réuni tout mon matériel : cartons, cutter, crayon, feutre, schéma succinct, pistolet à colle…
J’ai dessiné mes trois premières structures qui dans mon idée devait tenir la route.

20130508-100915.jpg

Et là je ne peux plus vous montrer le montage car je viens de perdre irrémédiablement les photos que j’avais prises (honte à moi) . Voici ce qui me reste :

20130508-101137.jpg

20130508-101208.jpg

20130508-101241.jpg

20130508-101311.jpg

20130508-101344.jpg

Et voilà la bête !

J’ai choisi la couleur rouge car c’est la couleur dominante de mon salon et pourtant j’ai hésité entre le rouge et le turquoise :-))))

Qu’en pensez-vous ? C’est solide et confortable, vous pouvez m’en croire. Ça se balance bien comme je le voulais. Mon puff quilt qui n’avez pas été prévu pour ça a trouvé tout naturellement sa place dessus !

Incroyable, non ?

20130619-200640.jpg

Et voilà Mimi, mise en situation. Je l’utilise pour regarder la télé !!!

6 réflexions sur “Mon fauteuil à bascule en carton est terminé

  1. Il est superbe et semble des plus confortable surtout avec le quilt douillet par dessus.
    Le tissu de côté, le rouge est-il du velours? Il semble très doux à voir.
    Personnellement, je préfère le rouge au turquoise alors si par hasard, je reviens en Calédonie, compte sur moi pour occuper le fauteuil en cas de fatigue…
    Enfin si tu me laisses la place ce jour là.
    Bravo!

  2. La totalité du carton est recouvert de serviettes en papier rouges déchirées et collées à l’aide de colle à papier peint. Une fois bien sec, je recouvre le tout d’une couche de vernis durcisseur. Tu vois, ce n’est pas du velours !
    Mais oui, je te le prêtes quand tu viendras !!!

    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s