Le noeud dramatique – J’écris un roman (suite 6)


 

araignee2

Point de pivot de votre roman, le noeud dramatique conclue la fin de la première partie et amorce le début de la deuxième.

Serge se pose des questions sur ces véritables objectifs. Écrit-il pour plaire à Suzy ou bien écrit-il pour lui-même ? (Suzy le pousse beaucoup à écrire et à faire une carrière dans l’écriture).

Pour en avoir le coeur net, il décide de fuir et de se réfugier sur la propriété de ses parents, en brousse. Il part donc tout seul et le soir même, sans avertir quiconque (ni ses parents, ni Suzy, ni son collège).

Après avoir roulé une bonne partie de la nuit, il se retrouve donc devant la maison de son enfance. Vieille baraque broussarde où il a été élevé. Elle est fermée depuis que ses parents se sont réfugiés en « ville »…

Dans le noir, Serge se sent observé et mesure son « coup de tête ». Il se sent mal à l’aise et rentre bien vite dans la maison. Il entreprend de la mettre un peu en état pour y vivre quelques jours. Il appellera ses parents le lendemain. Il s’endort en songeant qu’il est bien là, tout seul, et que l’endroit est idéal pour terminer son roman…

 

L’histoire commence à prendre forme dans ma tête. Tout au moins j’ai un début pour m’ immerger dans l’écriture…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s