La situation initiale – J’écris un roman (suite 4)


 

chatraye

 

C’est le début de l’histoire, qu’on appelle également l’Exposition. L’auteur exploite cette situation en présentant les personnages, les premiers traits de leurs caractérisations, et le cadre du récit. Dans cette phase initiale, le calme qui se dégage du récit n’est qu’apparent ; le lecteur pressent que quelque chose se trame.

 

Voici comment je vois la situation initiale de mon roman en cours :

L’action se passe à Nouméa. Serge, 34 ans vit encore chez ses parents. Célibataire endurci, il fréquente une jeune femme, Suzy, 25 ans, mais ils ne vivent pas ensembles. Suzy aime son indépendance et sa carrière (journaliste). Serge est professeur de Français au collège de son quartier, pas très loin de chez lui, mais écrit aussi des livres. Il a eu son petit succès deux ans auparavant en sortant un roman intimiste qui lui a valu un prix, lors d’un salon du livre en France.  Il continue donc à écrire, mais souhaiterai, comme Suzy d’ailleurs, une reconnaissance plus significative…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s