Quelques explications afin de ne pas tomber dans l’hermétisme : hors série 1


 

Des exemples valent mieux qu’un long discours, mais après, tout est discutable :

Le barbarysme lexical :

ex : Tout le monde n’a pas le sens de l’équitabilité.

       Tout le monde n’a pas le sens de l’équité.

le barbarysme grammatical :

ex : Je n’aime pas quand les gens risent de moi.

      Je n’aime pas quand les gens rient de moi.

(facile à trouver et à corriger)

Le paronyme impropre : (là c’est une question d’orthographe)

ex : Cette personne n’a pas assez résonné avant d’agir

       Cette personne n’a pas assez raisonné avant d’agir.

L’anglicisme :

ex : Il ne faut rien prendre pour acquis. (to take)

      Il ne faut rien tenir pour acquis.

Le pléonasme pervertis : (surtout lorsqu’il est redondant, on dit qu’il est perverti)

ex : Pourquoi voudrais-tu monter en haut ?

      Pourquoi voudrais-tu monter à l’étage ?

Le néologisme douteux : (on peut inventer des mots, mais il faut le faire avec bon goût )

ex : Cette femme fit avec une ferveur presque religieuse, ses exercices yogiques.

      Cette femme fit avec une ferveur presque religieuse, ses exercices de yoga.

La confusion homophonique :

ex : Parce que tu l’affirmes, j’en déduis que tu nais pas coupable.

      Parce que tu l’affirmes, j’en déduis que tu n’es pas coupable.

L’incongruité synonymique :

ex : Un objet qui ne laisse passer qu’une lumière diffuse est un objet limpide (transparent).

       Un objet qui ne laisse passer qu’une lumière diffuse est un objet translucide.

Les sèmes inexactes : (parfois, pas employé totalement à tort)

ex : Est-ce que l’on retrouve ces mots dans le dictionnaire ?

      Est-ce que l’on trouve ces mots dans le dictionnaire ?

autre ex : tout va bien pour moi ces temps-ci, je suis excessivement heureuse.

               Tout va bien pour moi ces temps-ci, je suis extrêmement heureuse.

L’expression « défigée » : (assez risible)

ex : Je tenterai de tirer produit de cette erreur.

       Je tenterai de tirer profit de cette erreur.

autre ex : Je l’ai interrogé et lui ai sorti les vers du nez.

               Je l’ai interrogé et lui ai tiré les vers du nez.

Le cliché en noir et blanc :

ex : J’aime contempler les couchers de l’astre du jour.

      J’aime contempler les couchers du soleil.

     J’aime contempler le ciel lorsque le soleil crève l’horizon dans un déploiement de couleurs pastel.

Les écarts de niveaux de langue :

ex : J’ai reçu une taloche en plein visage.  (trop familier pour certains textes)

      J’ai reçu une gifle en plein visage.

Les circonvolutions :  (à manipuler avec soin)

ex : Cette personne au caractère têtu ne se laisse pas fléchir par nos arguments.

       Cet entêté ne se laisse pas fléchir par nos arguments.

 

Voilà pour quelques explications, que j’espère un peu plus limpides.

14695431 Pommeliane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s