Du style littéraire 2/12


15 février

Et bien, comme promis, voici la suite de mes billets sur le style.

Je veux juste aborder ici le style clair contre le style obscur (ou hermétique :-)))

Un auteur clair fait nettement voir ses idées. Un auteur hermétique peut tomber dans les défauts suivants : obscurité, ésotérisme, équivoque, nébulosité, galimatias, incohérence.

Cela, selon que l’obscurité touche la seule expression ou la pensée elle-même.

Le style obscur peut prendre beaucoup de formes et c’est de là que provient la difficulté pour l’éviter. Les erreurs de vocabulaire peuvent ruiner un texte : barbarismes, paronymes impropres, anglicismes, pléonasmes pervertis, néologisme douteux, confusion homophonique, incongruité synonymique, sèmes inexactes, expressions « défigées », clichés en noir ou blanc, écarts de niveaux de langue, et circonlocutions. C’est là que l’obscurité touche à la seule expression !

Alors, quand en plus elle touche à la pensée, ce n’est même plus la peine d’essayer de lire !

A l’écrivain de reprendre son texte pour être attentif à ces erreurs et le retoucher !

clip_image001  Pommeliane

WordPress Mots clés : style clair, style obscur, ésotérisme, nébulosité, galimatias, incohérence, barbarismes, paronymes, anglicismes, pléonasmes, néologisme, confusion homophonique, incongruité, sèmes, expressions, clichés, circonlocutions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s