Partir avec un carnet !


20 mai 2007

Sortir de la ville pour rouler sur les routes Calédoniennes est un plaisir toujours renouvelé. Dès le péage de la Savexpress dépassé, la voiture prend la direction de la Brousse et enfin un sentiment de liberté m’enveloppe 

Je ne peux pas sillonner les routes de la Calédonie sans avoir aussitôt les neurones qui explosent. Je ne sais pas vous, mais dès que je mets un pied dans une voiture (surtout si en plus elle est confortable) je fourmille de mille idées, plus géniales les unes que les autres et elles défilent dans ma tête comme une parade à un carnaval. Et, bien entendu, je n’ai jamais un carnet  pour noter, alors que je me promets à chaque sortie d’en emporter un avec moi !

Je ne sais pas si ce sont les paysages qui défilent et que je trouve toujours merveilleux (et pourtant, je les connais  ces paysages par coeur à force de les sillonner), le fait de laisser la ville derrière moi avec ses bruits, sa circulation et ses embouteillages, ou bien tout simplement de n’avoir rien à faire de mes dix doigts, mais j’ai toujours ce sentiment là. Et vous ?

clip_image001

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s