Lisez l’histoire de « Midinelle »…


UNE BIEN MAUVAISE  NOUVELLE !

 conte de Nicole Calandra et illustrations de Nicole Noe

                        Midinelle aimait à se promener dans les bois, non pas pour cueillir des champignons ou ramasser les mûres sauvages qu’elle apercevait dans les ronces, et qui poussaient au bord du chemin, mais plutôt pour observer la nature. 

                        Midinelle n’aimait rien faire de ses dix doigts. Elle préférait rêver, s’allonger  avec volupté sur les feuilles mortes qui craquaient sous son poids, compter lentement les nuages et se faire pleurer les yeux à force de fixer le soleil d’automne pâlissant. C’était une petite fille paresseuse à qui il arrivait même de s’endormir, lorsque la brise des longs après-midi, caressait doucement ses petites joues rebondies.

                        Ce jour là, Midinelle s’était allongée sur le ventre pour admirer une colonie de fourmis, lorqu’un battement d’ailes la fit se retourner. Avec de grands yeux surpris, elle découvrit une hirondelle planant au-dessus d’elle et qui essayait d’attirer son attention. Déjà, une hirondelle dans les environs en automne, cela lui parût suspect. Elle la questionna :

    Tu as perdu ton chemin, hirondelle ?

A son grand étonnement, elle vit que l’hirondelle pleurait à chaudes larmes en lui tendant une enveloppe colorée.

      — C’est pour moi ?

Elle attrapa la missive et continua :

    Pourquoi pleures-tu ainsi ?

L’hirondelle se posa sur une branche basse et marmonna :

    Une mauvaise nouvelle… Une bien mauvaise nouvelle !

Midinelle frissonna. Qu’elle n’aimait pas ça, les mauvaises nouvelles.

    Bouh, ouh, ouh ! pleurait l’hirondelle.

    Calme-toi un peu, hirondelle, tu me fais peur !

Elle n’osait même pas ouvrir l’enveloppe qu’elle tournait et retournait dans ses mains, hésitante.

    Dois-je l’ouvrir ? demanda-t-elle.

L’hirondelle hocha la tête en la regardant de ses grands yeux tout tristes. Midinelle soupira et d’un geste, décacheta l’enveloppe. Elle en sortit un carton d’invitation et se retourna vers la lumière pour mieux lire les lettres d’imprimerie qui dansaient un peu sous ses yeux.

Mademoiselle MIDINELLE

Est invitée à la réouverture

Des portes de son Ecole

Dès demain matin 8 heures

(Tout retard sera sanctionné)

Signé : la Directrice  

    Oh non ! laissa-t-elle échapper en se mordant les lèvres de déception.

Les vacances étaient bel et bien terminées. Plus de promenade dans les bois, plus de siestes au soleil, plus d’observation de ses amis les insectes. L’école recommençait et il lui fallait reprendre son chemin.

                        Midinelle s’effondra dans les feuilles rousses et se mit elle aussi, à pleurer.

    Bouh, ouh, ouh…

De grosses larmes coulaient sur ses joues et imprégnaient son tablier. Pourtant, elle aimait bien l’école, mais ce qui la faisait pleurer, c’était sa liberté qui serait bientôt restreinte. L’hirondelle se posa gentiment sur son épaule et essaya de la consoler :

    Moi aussi, vois-tu, il faut que je parte pour le pays plus chaud, là-bas, dans le Sud. Il va bientôt neiger et il fera trop froid pour continuer à nous promener.

Midinelle sourit tristement :

    Oui, je le sais bien, mais c’est plus fort que moi, chaque année cette annonce me fait de la peine… Je ne peux pas m’en empêcher !

    Moi aussi, je suis à chaque fois chargé de t’apprendre la nouvelle et je ne m’y habitue jamais !

Midinelle se releva :

    Allons, un peu de courage, tu as raison, il faut rentrer. Et puis, pour les vacances d’hiver, je pourrais toujours rêver dans le grenier !

    Et tu pourras veiller sur mon nid que j’y ai laissé !

    Tu le retrouveras intact pour ton retour.

    Je te raconterai tous les pays que j’aurai traversés !

D’un geste, Midinelle sécha ses larmes et sourit. Elle glissa le carton d’invitation dans la poche de son tablier et souhaita un bon voyage à son amie l’hirondelle.

    Reviens-moi vite pour m’annoncer le printemps !

    Et toi, appliques-toi bien à tes devoirs !

    Promis, juré !

En chantonnant, Midinelle repartit vers son foyer, pendant que l’hirondelle s’éloignait à tire d’aile. Elle entamait alors un long périple, qu’il me faudra un jour, vous raconter…

FIN

 

Et vous pouvez en trouver plusieurs comme ça en téléchargement gratuit sur mon site :

http://www.ebookart.c.la

 

 

2 réflexions sur “Lisez l’histoire de « Midinelle »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s