Petite souris de dent de lait…

Je crois que je m’y suis prise un peu tôt, mais j’ai crocheté une petite souris pour les futures dents de lait d’Anya. Elle n’a que deux ans. Enfin, tant pis, c’est fait.

Modèle pris sur le blog :

https://dansmacachette.com

Ma souris est un peu plus grosse car j’ai pris une laine un peu plus épaisse et les coloris que j’avais déjà chez moi. Vous savez que je préfère utiliser mon matériel plutôt que de courir les magasins. Ce n’est pas pour rien que mes copines m’appellent « même pas peur »

😁

Souris
Souris dent de lait

Manger du pissenlit, mais pas par les racines…

J’ai enfin osé manger des feuilles des pissenlits de mon jardin. Les jardiniers ne passent que mardi et les pelouses sont à l’abandon depuis les dernières pluies qui ont été très bénéfiques aux plantes. Et particulièrement aux pissenlits qui commencent à fleurir.

J’ai donc ramassé quelques spécimens et hop, je les ai mis dans un bain d’eau et de vinaigre blanc.

Pissenlits

Un bon coup de nettoyage, assez long d’ailleurs puis séchage . Une gousse d’ail, du sel et du poivre. quelques râpures de Permaggiano avec une sauce vinaigrette.

Pissenlits 2

J’avais peur que cela soit un peu amer et bien croyez moi ou pas, c’était d’une douceur exquise. Je me suis régalée. Bon, les jardiniers passent mardi, dommage 😁

La racine de pissenlit: Plus efficace que la chimiothérapie

Essai micro onde

J’ai tenté le coulant au chocolat au micro onde. Pas joli le résultat mais le goût est plutôt chouette.

Apparemment ça a débordé.

Finalement, pas trop pratique à touiller dans un mug et beaucoup d’ustensiles à nettoyer après. Je pensais gagner du temps, c’est raté.

Leur photo donne plus envie 😂

Bourses à maquillage

Demandées par mes deux filles (je suis condamnée à faire souvent en double 🤣), je viens de terminer ces bourses dont j’ai trouvé le patron sur Pinterest sous l’appellation « bourses Fiona ».

Je suis une quiche pour poser des boutons pression et ça n’a pas manqué, j’ai posé mes boutons à l’envers une fois bien terminé la couture. Horreur et damnation, j’ai du les enlever avec une pince. Ce ne fut pas une mince affaire avec, heureusement, quelques traces sur le tissu mais pas de déchirures.

Pour les fermetures, j’ai donc opté au final pour du scratch car plus de boutons pression et merceries fermées…

Voilà le résultat.

Bourses de maquillage fermées
Bourse de maquillage ouverte

Masque anti virus

Cet après midi est consacré à la confection de quelques masques pour les personnes de mon entourage qui m’en ont fait la demande.

Du joli tissu pour l’extérieur, un molleton double pour l’intérieur et un peu d’élastique. Voilà des masques que je destine en premier lieu aux personnes âgées qui sont les plus vulnérables.

Balles de préhension…

Pas une mais deux balles dites de Montessori pour deux nourrissons qui viennent de voir le jour. Elsa et Nolan n’ont que deux semaines mais ont reçu chacun leur petite balle qu’ils agripperont bientôt avec leurs petites menottes.

Pour l’instant ils sont encore trop petits mais ça grandit si vite à cet âge qu’il n’est jamais trop tôt pour bien faire.

J’ai donc oeuvré en simultané, coupé, cousu et assemblé pour que les petites balles en tissus soient prêtes en même temps.

Bienvenue dans notre petit monde Elsa et Nolan !

Le piano et moi…

Comme beaucoup, je rêvais enfant, d’apprendre à jouer du piano.

Cela ne s’est jamais fait. J’ai reporté mon amour pour le piano sur une de mes deux filles qui a fait du piano assez longtemps.

Puis adulte, j’ai reporté mon amour pour le piano sur le violon, instrument plus facile à posséder qu’un vrai piano. Mais pas plus facile à maîtriser. Il faut être cool pour jouer du violon, j’étais une boule de nerf. Après de longues années, j’ai du abandonner. Il m’était impossible d’être détendue pour passer les notes. Aucune souplesse autant dans le bras droit que le gauche.

Et puis j’ai commencé à faire mes gammes sur un petit Yamaha. Aidée d’une application fantastique pour apprendre à mon rythme (SimplyPiano) je me fait réellement plaisir. On m’a offert un Yamaha plus grand et j’arrive au niveau Intermédiaire III.

A moi Chopin avec la lettre à Élise et diverses Nocturnes. Et pour ne pas abîmer mon clavier électronique et le protéger de la poussière, j’ai commencé à broder un tapis de clavier que je vous montre. Entièrement dessiné par moi, j’ai choisi du fil noir pour le broder que je vous montre ci dessous. Une fois terminé, je vais le doubler avec un tissu bleu pour le rendre un peu plus lourd.

Donc en ce moment, j’ai deux encours en broderie. Une fleur de vie et ce protège clavier…

La fleur de vie en broderie

J’ai eu envie de broder une fleur de vie sur un morceau de coton blanc. Après avoir tenté plusieurs dessins en visionnant des vidéos, pas moyen d’obtenir une fleur de vie digne de ce nom.

Mon compas ne tenait pas la route et après quelques essais, j’ai abandonné l’idée de la faire moi même.

J’ai donc imprimé une fleur de vie et je m’en suis servie comme calque par transparence. Sur du blanc, c’était plutôt fastoche. Je l’aurais voulu plus grande mais comme je ne pouvais pas la faire moi même, j’ai abandonné l’idée.

Au début, je comptais la broder en noir, mais ma main est tombée sur du vert et comme je marche beaucoup à l’intuition, je n’ai pas hésité. Je vous montre ce que ça donne :

Fleur de vie en broderie

La suite au prochain numéro…